Fréjus Saint-Raphaël et Alentours
 
AccueilNEWSCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Mots-clés
Derniers sujets
» les vélos
Lun 6 Mar - 15:06 par Invité

» Menus de Camus Mars 2017
Lun 6 Mar - 11:49 par Admin

» Le lycée Gallieni
Lun 6 Mar - 11:33 par Admin

» Les menus de Camus
Lun 6 Fév - 11:10 par Admin

» PPRI du pédégal et du Valescure à Fréjus
Ven 14 Oct - 12:17 par Admin

» 2016- Liste des risques pour la commune de Fréjus
Ven 14 Oct - 11:56 par Admin

» Les digues des plages - La reconquête des plages de Saint-Aygulf
Jeu 21 Avr - 14:13 par Admin

» Boîte à idées pour améliorer la ville de Fréjus
Dim 31 Jan - 20:03 par Invité

» Avenue général BROSSET - Fréjus
Jeu 2 Juil - 10:57 par Invité

» 1962 - La Tour de Mare
Jeu 18 Juin - 14:36 par Admin

» Sauvegarde des Palmiers
Mer 17 Juin - 8:57 par Admin

» 2015 - les Journées nationales de l'archéologie à Fréjus
Mer 17 Juin - 8:55 par Admin

» S'inscrire sur la liste de veille en cas d'alerte Canicule
Lun 13 Avr - 18:49 par Admin

» GAVAMA sur Mosaique FM
Mer 25 Fév - 19:53 par Admin

» 2015-Elections départementales - Nouveaux Découpages pour les élections cantonales
Mer 21 Jan - 10:23 par Admin

Sujets les plus vus
Malpasset
FREJUS - Le port militaire de Forum julii
Valescure - Axe Nord-Sud -
Carte Fréjus - Saint-Raphaël
L’amphithéâtre de FREJUS
Dossier INONDATIONS
Inondations - Intempérie du - 16/06/2010 - Info en continu
Histoire du train des Pignes
Le risque inondation à FREJUS
Les aménagements de la Magdeleine
Partager ce Forum

Partagez | 
 

 Hydrologie varoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 324
Points : 3876
Aciduité : 2
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Hydrologie varoise   Lun 11 Avr - 21:51


SOURCE : Préfecture du VAR - Cliquez ICI pour y accéder


Hydrologie Varoise

Le Var signifie "cours d'eau" en langue ligure, (langue des anciens Ligures).
Le réseau total hydraulique est d'environ 9 510 km. La longueur composant les cours d'eau les plus importants du département est de 3 716 km.

Le risque d'inondation est identifié dans le département du Var grâce à des études hydrauliques en crues centennales concernant l'ensemble des "fleuves côtiers" : le Grand Vallat, La Reppe, L'Eygoutier, Le Roubaud, Le Gapeau, Le Pansard et Le Maravenne, Le Batailler, La Môle, La Giscle, Le Bourrian, Le Préconil, L'Argens (Vidauban, Le Muy, Roquebrune/Argens, Puget/Argens et Fréjus), Le Valescure, La Garonne et la rivière d'Agay.
Hors les "fleuves côtiers" ont été étudiés Le Caramy à Brignoles, Le Riautord au Luc, L'Argens à Vidauban, Le Muy, Roquebrune/Argens, Puget/Argens et Fréjus, La Florière à Taradeau.

Ces études servent de base à l'application des dispositions de l'article R 111.2 du code de l'urbanisme dans l'attente de l'opposabilité de l'ensemble des P.P.R.I. L'établissement de l'Atlas départemental des zones inondables réalisé en 1975 à l'échelle du 1/50 000ème (S.O.G.R.E.A.H.), ainsi que l'Atlas départemental des zones inondables des petits bassins versants, établi en 1994 à l'échelle du 1/25 000ème (IPS'EAU) par la direction des préventions et des risques, complètent les informations.
Le présent D.D.R.M. met en exergue les communes sensibilisées par le risque inondation.

Le département ne dispose pas de service d'annonce de crue sur les fleuves non domaniaux, difficile à mettre en œuvre en raison du régime torrentiel de ces cours d'eau et de la dimension des bassins versants.
Les Cours d'eau, Canaux et Plans d'Eau sont:
1°) L'Argens en amont de son confluent avec le Caramy,
2°) Le Caramy en amont de l'écluse des Laurons (commune de Vins),
3°) L'Issole en amont du pont de la RD 24, à la station de pompage du barrage de Carcès, à l'exception du lac de Besse,
4°) Les affluents de la rive gauche de l'Argens en amont de La Nartuby, celle-ci comprise : la Nartuby, le Florieyes, le Bresque, le Cassole, l'Eau Salée,
5°) Le Gapeau en amont de la route nationale 97 à Solliès-Pont, Le Réal-Martin en amont du pont de la Portanière et son affluent le Béal,
6°) La Siagne en amont du Vieux Pont de Tanneron et son affluent le Biançon (ou Riou-Blanc) en amont des sources de la Foux,
7°) L'Huveaune,
8°) Le Verdon, à l'exception des lacs de Sainte-Croix, de Quinson, du lac de retenue de Gréoux-les-Bains, du bassin de compensation du barrage de Gréoux-les-Bains,
9°) Les affluents rive gauche du Verdon : la Malaurie, l'Artuby, le Jabron,
10°) Le ruisseau de Saint-Paul-lès Durance, le Réal ou ruisseau de Rians (affluents de la Durance),
11°) Les affluents et sous-affluents des cours d'eau ou portions de cours d'eau désignés ci-dessus, à l'exception :
des affluents du Verdon se jetant dans le lac de retenue de Gréoux-les-Bains,
de la partie du Biançon comprise entre le confluent avec la Siagne et les sources de la Foux, lac de Saint-Cassien compris.

Les principales retenues d'eau sont les suivantes:

Castillon dont le volume utile maximal est 113 000 000 m3
Sainte-Croix dont le volume utile maximal est 301 000 000 m3
Saint-Cassien dont le volume utile maximal est 29 000 000 m3

Les principaux cours d'eau du département du Var sont:


Le Verdon qui prend sa source au col d'Allos. Il se jette dans la Durance, près de Vinon après avoir parcouru environ 175 km. Son parcours le plus intéressant se trouve entre Castellane et le pont du Galetas, sur le lac de retenu de Sainte-Croix. La retenue mise en eau en 1975 couvre une surface de 22 kilomètres carré et permet de stocker 760 millions de mètres cubes d'eau, dont 140 sont réservés à l'agriculture. La rivière marque la limite entre les départements du Var et des Alpes-de-Haute-Provence.

L'Argens naît dans le massif de la Sainte-Baume, à une altitude de 269 mètres, juste au pied de la colline de Seillons (prés de Saint-Maximin). Il se glisse vers le sud-est le long du massif des Maures et parcours environ 116 km pour se jeter en Méditerranée dans le Golfe de Fréjus. Le bassin de l'Argens couvre près de la moitié (2 700 km2) de la surface du département du Var. Son réseau d'affluents est très important, dont : la Meironne, le Cauron, l'Eau salée, la Cassole, la Florieye, l'Alle, la Nartuby, le Caramy et son affluent l'Issole, la Ribeirote, la Bresque, et l'Endre. Il traverse les Basses Roques, le lac de l'Aréna, reçoit encore le Blavet, l'Aille et le Fournel, puis la Grande Garonne et le Reyran qui rejoint l'Argens à proximité de l'estuaire. En toute logique l'Argens aurait dû donner son nom au département du Var, en 1860, lorsque le comté de Nice fut rattaché à la France et les Alpes-Maritimes (la côte d'azur varoise aurait dû s'appeler la côte de l'Argens).

Le Grand Vallat sur la commune du Castellet naît de la confluence du Gourganon en provenance du Beausset et de la Daby. Son tracé emprunte le fond d'une vallée encaissée, avec des versants très abrupts (Pié Redon et promontoire du Castellet). Ses principaux affluents sont La Ragle et La Daby. Celui-ci se jette dans la baie de Bandol. Le Grand Vallat est un cours d'eau rural et présente un débit spécifique au niveau de l'autoroute A5 de 3.1m3/s/km2. Son débit au niveau de La Cadière sont Q10 = 80, et Q100 = 186.

La Reppe naît au niveau du vallon de la Capucine sur la commune du Beausset, de la confluence de la Darbousse, de l'Endourille, des Folles Rau, des Capucines Rau. D'autres affluents viennent le grossir : la Bérenguière la Cimaï, le Destel.Long d'environ 15,40 km, elle se jette dans la Baie de Sanary, au nord de la plage de Bonne Grâce. Son bassin versant est d'environ 65 000 km2
Au niveau des Gorges d'Ollioules la Reppe forme un lit encaissé dans les barres de calcaires.
Des sources souterraines résurgentes se trouvent à la frontière entre la formation du Portlandien et du Jurassique supérieur dolomitique, frontière marquant la fin des gorges au sud. Les principales crues son celles du 3 octobre 1973. Le débit spécifique de la Reppe à son exutoire est de 3 m3/s/km2. La valeur de 300m3/s estimée centennale est réaliste au regard de ce qui peut arriver sur d'autre bassins versants. Le P.P.R.I. prescrit en 1999, est en cours d'étude.

La Môle prend sa source au niveau du Val d'Enfer, par la confluence de plusieurs ruisseaux.
Les principaux cours d'eau la grossissant sont les ruisseaux de Boudon, de Baou, de Sauve Redone des Campaux, ainsi que le canal du Canadel et les cours d'eau des Valons de La Verne, de la Cadenière et de la Siouvette. La longueur de La Môle est de 16 km lorsque celle-ci se jette dans la Giscle qui possède une longueur de 18km pour se jeter à Port Grimaud dans le Golf de Saint Tropez.

Le Gapeau aux rives boisées, connues des amateurs de beaux sites, prend sa source au lieu dit Les Launes au niveau du "Collet du Gapeau" ses affluents sont: les ruisseaux du Vallon de Rayol,de la Foux, les ruisseaux de la Naj-Rau, des Fougen, de Regon, de Roubios, de Barnade, de Valéras, du Vallon des Routes et le Réal Martin. Sa longueur est de 42 km, il passe par un défilé creusé à travers les roches dures de l'extrémité occidentale des Maures avant de se jeter dans la Rade de Hyères entre "Les Cabanes du Gapeau" et de "Berriau Plage".

La Siagne prend sa source sur la commune de Saint Vallier de Thiey près du hameau de Bail. Elle est rejointe par deux affluents. Paradis des pêcheurs, sous couvert de feuillus, elle longe sur une trentaine de kilomètres le département du Var pour rejoindre la mer à Mandelieu.


Revenir en haut Aller en bas
http://83fsr.forumdediscussions.com
 
Hydrologie varoise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fréjus Saint-Raphaël et Alentours - 83FSR :: INFO, Histoires et Anecdotes - Fréjus | St Raphaël & Alentours :: Racontons-nous Fréjus | St Raphaël et les alentours-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Urbain, pays